L'ArticleMédias AssociésCommentairesAutres articles

Découverte des vaisseaux lymphatiques dans le cerveau

La Recherche - Les Découvertes
Retour aux articlesLes Citations - Blog - Institut Aurovida - Lausanne

« Cibler le fonctionnement des vaisseaux lymphatiques pour lutter contre les maladies neurologiques »

Nous voilà en présence d’un titre qui ouvre des portes d’espoir pour toutes les personnes atteintes de maladies neurodégénératives, telle que l’Alzheimer, sclérose en plaque et autres pathologies neurologiques.

En effet, le chef de clinique de l’IMC (Institut du Cerveau et de la moelle épinière à Paris) Jean-Léon Thomas a fait paraître une étude fort intéressante dans le journal « of Experimental Medecine ».

Dans cette étude il met en évidence l’importance du facteur de croissance (VEGP-C) dans le développement du système lymphatique du tissu méningé.

Une 1ère découverte datant de 2015 a modifié notre regard sur le système lymphatique et ouvert de nouvelles portes en démontrant la présence de vaisseaux lymphatiques au niveau des méninges (enveloppe du système nerveux central (cerveau, tronc cérébral, cervelet..).Jusqu’à cette date le système lymphatique était considéré comme inexistant dans cette partie du corps.

Pour l’instant tout est encore à l’étude, mais il semblerait que le système lymphatique des tissus méningés ait toute son importance dans la communication entre le système nerveux central et le système lymphatique périphérique, et soit responsable des échanges à ce niveau. Sachant que le système lymphatique est chargé de notre immunité et de l’élimination de toxines (nettoyage du corps). On comprend l’importance de cette information.

Cette étude démontre que le développement du système lymphatique dépend de l’équilibre entre le facteur de croissance et les récepteurs des parois. C’est cet équilibre qui va permettre la plasticité du système lymphatique des méninges.

En conclusion, en cas d’absence de ce facteur de croissance ou de déséquilibre au niveau des récepteurs des parois, les vaisseaux lymphatiques régressent, les échanges et l’élimination des toxines baissent également.

Étant donné l’importance de l’élimination des toxines au niveau de tous les tissus du corps, la diminution des échanges au niveau du cerveau pourrait avoir des conséquences et de ce fait entrainer des pathologies.

Cette étude ouvre de nouvelles perspectives et pose la question de savoir si en augmentant le réseau lymphatique, par le facteur de croissance et les récepteurs des parois au niveau des tissus méningés, il serait possible de constater des améliorations sur les pathologies neurologiques.

La question que je me pose personnellement et qui reste un mystère actuellement …

Le drainage lymphatique manuel effectué au niveau de la tête, de l’occiput de la colonne vertébrale, stimulant la circulation lymphatique au niveau des centres nerveux pourrait-il apporté quelques bénéfices, contribuer et apporter toute une aide aux personnes atteintes de maladies neurologiques ? ceci en toute modestie.

© Alice Duruz - 2018

© Alice Duruz - 2020

© Alice Duruz - 2020

Médias associés à l'Article

Commentaires

Pour laisser un commentaire, ce n'est pas bien compliqué... Trois possibilités s'offrent à vous :

  1. Identifiez-vous soit au moyen de l'un de vos comptes Disqus, Facebook, Twitter ou Google en cliquant sur le logo correspondant ;
  2. Créez votre compte Disqus en indiquant simplement votre nom, courriel et mot de passe sous "Ou inscrivez-vous sous Disqus" ;
  3. Enfin, si aucune de ces solutions ne vous convient, laissez un commentaire en tant qu'invité. Pour ce faire, rédiger votre commentaire et sous "Ou inscrivez-vous sous Disqus", cochez la case "Je préfère publier en tant qu'invité" et indiquez ensuite votre nom et votre courriel.

L'Institut Aurovida se réjouit de vous lire !

Bonne lecture à toutes et à tous.

Découvrez aussi...

Rosa, les secrets pour se défaire d’une polyarthrite !

Quel lien entre système lymphatique, immunité et polyarthrite ? Comment une personne peut-elle transformer sa vie et laisser les crises de polyarthrite derrière elle ? Est-ce trop beau pour y croire ? Quels que soient notre âge et notre situation tout est possible. Un témoignage unique pour redonner goût à la vie.
Lire la suite de l'Article

Rosa, un espoir pour ne plus avoir peur de vieillir

Vous avez une maladie inflammatoire intestinale, articulaire, du stress, peur de vieillir. Vous croyez qu’avec les années tout ira de plus en plus mal ! Vous ne croyez plus en rien, ni en personne, ni en vous, ni en vos défenses immunitaires ? Cet article est pour vous ! Faites-moi confiance…
Lire la suite de l'Article

Dédramatiser la maladie, est-ce possible ?

Face à une même maladie, nous observons autant de comportements différents que d’individus ! Qu’avons-nous alors en commun qui nous aiderait à y faire face ? Faut-il la combattre ou s’en faire une alliée pour retrouver la santé ? Des questions ouvertes dans un dialogue tout aussi ouvert… Intéressés ? suivez-moi !
Lire la suite de l'Article
Créé par
Kayaleh | Communication Globale - Agence spécialisée dans la Communication et le Marketing Digital