L'ArticleMédias AssociésCommentairesAutres articles

La Confiance en Soi - Charles Pépin

Regard sur les mondes
Retour aux articlesLes Citations - Blog - Institut Aurovida - Lausanne

Invité de l’émission Charles Pépin (philosophe, enseignant, romancier) suite à la sortie de son livre la « Confiance en Soi » Ed. Allary

Aujourd’hui le sujet abordé a tellement été entendu, qu’on se demande ce qu’un livre supplémentaire pourrait bien nous apprendre. S’agit-il de nouvelles recettes pour trouver cette confiance dont on parle tant et semble tellement évidente quand on regarde certaines personnes. Encore une suite de fables qui accentue le manque de confiance en nous-mêmes… Non pas dans tous les domaines de la vie, pas nécessairement, mais parfois uniquement dans cette zone d’ombre, celle qui reste sensible et que chacun connaît pour lui-même. Cette zone qui est évidente et en lumière chez certains, mais bien tapie chez d’autres. Cachée derrière une grande couverture de confiance … tellement cachée qu’on se demande s’ils sont humains ! ont-ils des failles ?

Je commence à écouter l’émission sans trop de convictions. Les recettes miracles à appliquer comme des recettes de cuisine ne fonctionnent pas dans ce domaine. La confiance en soi, c’est un processus intérieur qui évolue petit à petit, au fur et à mesure des expériences, dans la rencontre à l’autre qui nous donne la mesure de ce que nous sommes, de qui nous sommes. Rencontrer l’autre, c’est risquer de sentir, de voir, de percevoir sa propre faille. C’est aussi regarder en face les frontières que nous avons déjà dépassées... où en sommes-nous ? « Combien » de confiance acquise avec le temps ?

Et voilà que dès les premières phrases je suis heureusement surprise. Charles Pépin évoque la confiance en soi avec humilité, osant nous dire qu’il n’avait pas compris avant ! Osant nous relater ses expériences en classe, disant à ses élèves, quand il ne peut pas répondre à une question, qu’il ne sait pas, tout simplement. Osant dire à son élève, en toute simplicité, qu’en penses-tu ? Une manière de donner la confiance à ce jeune sans se placer « en maître tout puissant ».

Je suis étonnée par tant d’humilité… c’est si rare actuellement. Ces quelques phrases nous donnent la dimension de la personne et l’envie d’aller plus loin. Charles Pépin ne se contente pas d’écrire sur la confiance mais la donne à ceux qu’il côtoie. Quoi de mieux que de vivre ses valeurs !

La confiance en soi est un vaste thème. C’est d’abord donner confiance à une personne, lui donner confiance en ses propres valeurs, ses talents, ses compétences, l’aidant ainsi à sortir du besoin de se comparer à l’autre … (souvent pour se dévaloriser ou pour se mettre en avant au détriment d’autrui). Poison s’il en est, car toute comparaison mène forcément à un complexe d’infériorité ou de supériorité… qui est identique et parle bien du même problème. Cette attitude oblige à la compétition pour atteindre un but ou maintenir un état intérieur de supériorité. C’est la course contre soi, la sensation que le but n’est jamais atteint. C’est tout le contraire de la joie, la joie d’être tout simplement.

Actuellement, il est très difficile de ne pas entrer dans cette mouvance, de ne pas se comparer sans cesse. Nous vivons à une époque où tout est fait pour se montrer, où les réseaux sociaux sont au centre de beaucoup de vies.

Revenons à la confiance, car après avoir donné confiance, la deuxième étape consiste à faire confiance. En effet, quelle plus belle et meilleure preuve donnée à l’autre. Lui faire confiance, c’est croire en ses compétences et lui laisser la liberté d’être tel qu’il est. Qu’il n’a pas besoin d’être autre, d’être autrement. Il est, tel qu’il est « comme il faut ».

Charles Pépin étaye son propos en nous donnant l’exemple de Madonna qui jeune n’avait pas de confiance en elle. Il a d’abord fallu que son professeur lui donne confiance en elle et ensuite lui fasse confiance et lui permette ainsi de montrer ce qu’elle était capable de faire.

De la confiance à la joie. A cette joie intérieure qui n’a besoin de rien pour être ressentie même dans l’adversité. Cette joie d’être dont Charles Pépin parle par le biais des textes philosophiques… Il n’aura fallu qu’un pas pour faire le lien, faire un pont entre les philosophes de tout temps et les approches spirituelles tout aussi anciennes.

Le Bouddhisme en parle de cette joie qui ne se relie à rien si ce n’est à un état de plénitude intérieure. Tous les textes sacrés l’abordent.

Comment ne pas se dire que la joie, cette joie qui ne dépend de rien, qui est là quelques soient les circonstances, est impalpable et ne se relie à rien, si ce n’est à la vie. La vie intérieure.

Finalement tous les chemins mènent à la même réflexion. Confiance en soi, joie ne dépendent pas de l’acquis mais de la sensation d’être. Cet équilibre qui se déploie dans la rencontre à l’autre et hors de celle-ci. Nourrit par l’autre et nourrit par soi…

Avez-vous envie d’écouter cette émission ? je l’espère…elle va vous conquérir.

© Alice Duruz - 2018

Peut-on imaginer que la «Confiance en Soi, un sujet bateau, trop souvent abordé pourrait nous surprendre ? C’est le défi relevé par Charles Pépin (Enseignant et Philosophe) avec humilité et humanité.
Peut-on imaginer que la «Confiance en Soi, un sujet bateau, trop souvent abordé pourrait nous surprendre ? C’est le défi relevé par Charles Pépin (Enseignant et Philosophe) avec humilité et humanité.

Cet article fait parti de la Collection :

Découvrir la Collection

© Alice Duruz - 2020

© Alice Duruz - 2020

Médias associés à l'Article

Commentaires

Pour laisser un commentaire, ce n'est pas bien compliqué... Trois possibilités s'offrent à vous :

  1. Identifiez-vous soit au moyen de l'un de vos comptes Disqus, Facebook, Twitter ou Google en cliquant sur le logo correspondant ;
  2. Créez votre compte Disqus en indiquant simplement votre nom, courriel et mot de passe sous "Ou inscrivez-vous sous Disqus" ;
  3. Enfin, si aucune de ces solutions ne vous convient, laissez un commentaire en tant qu'invité. Pour ce faire, rédiger votre commentaire et sous "Ou inscrivez-vous sous Disqus", cochez la case "Je préfère publier en tant qu'invité" et indiquez ensuite votre nom et votre courriel.

L'Institut Aurovida se réjouit de vous lire !

Bonne lecture à toutes et à tous.

Découvrez aussi...

Le Bug Humain - Le responsable est démasqué !

Notre cerveau… Responsable et porteur de la solution climatique !

Institut Aurovida - Blog - Le Bug Humain - Le responsable est démasqué !
Collection 7
Il y a peu, on découvrait le système lymphatique du cerveau. Notre cerveau recèle encore tellement de mystères à découvrir ! Notre intelligence n’a cessé de croitre. Mais alors, « Pourquoi notre cerveau nous pousse à détruire la planète et comment l’en empêcher ». Que se passe-t-il ?
Des millions d’années que notre cerveau fonctionne à merveille, garant de la survie de l’espèce. Que se passe-t-il ? Il ne s’occupe plus de notre survie et nous mène droit au mur ! Aurait-il oublié de s’adapter ? Pas de culpabilité, les solutions existent en axant notre énergie vers un renouveau adapté au Monde actuel.
Lire la suite de l'ArticleDécouvrir la Collection

Covid-19 : pause ! Un temps de réflexion

Covid-19 - Comment gérer toutes les crises !

Institut Aurovida - Blog - Covid-19 : pause ! Un temps de réflexion
Collection 9
Mondialisation oblige, un virus invisible circule. Un virus au pouvoir surhumain ! Il a réussi à paralyser nos sociétés ! mode « pause ». Notre immunité et notre génétique font la différence, les plus faibles sont en danger. Quelle est notre responsabilité et non notre culpabilité ? Sommes-nous prêts à y réfléchir ?
Les questions soulevées par la période « Covid-19 » sont d’ordre sociétales et toujours d’actualité. Je vous propose de regarder la situation sous un autre angle pour sortir des sentiers battus. Mise en avant de propositions à appliquer dans toutes les situations de vie. Un autre moyen de sortir des crises.
Lire la suite de l'ArticleDécouvrir la Collection

Le cœur, au cœur de notre quotidien

Le cœur - Vibrant et vivant !

Institut Aurovida - Blog - Le cœur, au cœur de notre quotidien
Collection 4
Le cœur blessé nous rendrait-il plus vulnérable face à la maladie ? Serait-il une cause ou une conséquence de celle-ci ? Mais blessé par qui ? Par quoi ? Comment notre corps dans son intelligence va-t-il répondre aux situations que nous vivons ?
Toutes les maladies viendraient-elles de notre cœur ? Est-ce sa fermeture ou son ouverture qui seraient à l’origine de nos maladies ? Faut-il avoir peur de l’ouvrir ? Je vous propose et vous commente différentes situations que tout oppose. Le cœur vu sous différents angles, toujours prêt à nous surprendre.
Lire la suite de l'ArticleDécouvrir la Collection
Créé par
Kayaleh | Communication Globale - Agence spécialisée dans la Communication et le Marketing Digital