L'ArticleMédias AssociésCommentairesAutres articles

2000 ans avant Einstein, un avant-gardiste est né !

Les Citations
Retour aux articlesLes Citations - Blog - Institut Aurovida - Lausanne
"On donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a."
Mathieu 13 : 13 12 .-17 Mathieu 25 : 22-29 Marc 4 : 21.-25

Tout d’abord, prise de position. Je tiens à affirmer que, quelles que soient mes convictions religieuses ou spirituelles, celles-ci n’entrent pas en ligne de compte dans la réflexion que je vais développer dans cet article. C’est donc totalement « neutre » (peut-on l’être réellement ?) que je vais vous parler de cette parabole, qui a tout pour faire réagir, tant elle semble injuste au premier abord ! En effet, comment le Christ, un Être bon, généreux, œuvrant pour la justice peut-il affirmer que :

"On donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a"

Il y a de quoi être indigné ! Sauf que ce sont des paroles proférées par un Maître. Quelle que soit notre religion, les Maîtres de toutes les cultures sont respectés et leur propos également, car ils ne sont jamais anodins et dénués de sens. Alors, que cache cette parabole ?  Plongeons donc avec délice dans ces paroles et voyons ce que l’on peut y comprendre. Car derrière ce mystère se cache une évidence, selon moi, qui a été confirmée 2000 ans plus tard par Albert Einstein.

Comme toujours, je souhaiterais être un « tremplin à réflexions ». Au final, vous vous ferez votre propre opinion. J’ai envie de partager avec vous mes cheminements de pensées.

Cette introduction est indispensable pour comprendre la suite et vous forger votre propre opinion. Commençons donc par le début, enfin … si début il y a ! Nous sommes des Êtres humains faits de matière dense. Cependant, il émane de notre corps une énergie, qui se ressent autour de nous. Cette énergie vient de ce que notre corps est constitué d’un assemblage d’atomes, de molécules qui forment nos organes. Laissez-vous guider, sans a priori et continuons ensemble sur cette route, nous sommes sur le chemin de la physique, de l’attraction... N’ayez pas peur, vous allez constater que les bases sont à la portée de nous tous.

Après ce petit détour, revenons à nos explications. Le fonctionnement de nos organes se « modifie » en fonction de notre état psychique, émotionnel, en fonction des situations que nous traversons.

Pour faire simple, pour ne pas dire simpliste, nous pouvons être joyeux et tous nos organes fonctionnent parfaitement bien. Tout est en équilibre dans notre corps. Aucune tension, aucune indigestion, il émane de notre corps une énergie joyeuse, lumineuse, et attractive. Au contraire, si nous sommes tristes, en colère, nos organes vont être perturbés, nos pensées et notre manière d’aborder les situations seront empruntes de cette tristesse ou colère. En deux mots, ce qui va se dégager, en terme visuel et énergétique, sera cette tristesse et cette colère. Visible ou non, elles seront palpables aux yeux de notre entourage. Nos changements d’humeurs, nos modifications corporelles se perçoivent, sans aucun doute. Ce qui se perçoit, c’est notre énergie. Elle est le reflet invisible mais palpable de notre état intérieur. Notre énergie est celle qui attire et qui repousse les autres. Les autres, « ce » sont également les situations que nous allons traverser en les côtoyant, des situations que nous attirons.

Ceci est de l’ordre de la perception. Nous avons tous déjà fait l’expérience de l’attraction. Une personne peut nous attirer ou nous rebuter, sans que nous sachions pourquoi, sans que cela ait quoique ce soit à voir avec son aspect physique. Cela est uniquement en lien avec ce qui se « dégage » de cette personne. Pour les scientifiques purs et durs qui ne croient pas à l’attraction des êtres à travers ce qu’ils dégagent, il suffit de revenir à notre énergie en tant que concentration de molécules. Donc, scientifique ou pas, il est irréfutable que nous sommes des Êtres faits d’énergie. Voilà notre base posée et notre dénominateur commun également. Nous allons ainsi tous pouvoir commencer à observer cette parabole avec la même grille de lecture, même si nos sensibilités et nos croyances sont très différentes au départ. Comme grille de lecture, je vous propose la grille énergétique.

Revenons à cette parabole. Vous voilà rassurés, je ne vais pas vous faire une leçon de théologie, je n’en ai nulle compétence. Cependant, ce qui est dans mes compétences, ce sont mes connaissances de l’Être humain. L’Être humain dans toutes ses dimensions a toujours éveillé en moi la curiosité et la recherche. Je peux donc vous faire part de mes observations, de mes sensations et de mes conclusions.

Après cette indispensable introduction, revenons au sujet de cet article. Comment comprendre cette parabole ? Comment se fait-il qu’elle soit inscrite dans la bible ? Comment le Christ, qui prône l’amour, le partage, le pardon, la justice peut-il dire par la bouche de ses disciples :

"On donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a"

Au premier abord, cela peut sembler totalement injuste… Pour ma part, j’y vois un esprit tellement éclairé que je me demande parfois, si 2000 ans plus tard, nous avons compris ces paroles. Ne soyez pas impatients, nous allons y venir. Cependant pour bien comprendre, il est important de dérouler la pensée pour arriver à une conclusion des plus logique. On avance sur un chemin de pensées, de neurones qui se connectent les uns après les autres pour tracer une route. Une pensée en amène une autre et, au final, le résumé du chemin parcouru est une nouvelle façon de penser ou une nouvelle pensée. Le chemin étant la réflexion.

Enfin ça y est, le moment est venu de mettre en relation Le Christ et Albert Einstein. Comment le Christ, l’avant-gardiste a-t-il réussi à devancer Albert Einstein sans avoir les preuves scientifiques sur lesquelles s’est basé Albert Einstein lorsqu’il énonce :

"Tout est énergie, et c’est là tout ce qu’il y a à comprendre dans la vie. Aligne-toi à la fréquence de la réalité que tu souhaites et cette réalité se manifestera. Il ne peut en être autrement. Ce n’est pas de la philosophie. C’est de la physique".

Albert Einstein

Si vous êtes intéressé, et pour une meilleure compréhension, je vous invite à lire l’article qui développe les propos de cette citation. En résumé, par cette citation, nous comprenons que notre vibration agit comme un aimant sur l’extérieur. Nous attirons à nous les énergies qui correspondent à notre fréquence énergétique. Celle-ci étant la résultante de notre ADN, de nos expériences, de notre physique, de nos émotions, de nos croyances etc… (Tout est expliqué de manière détaillée dans l’article 2 de la Collection 11 - Notre émanation énergétique au cœur de notre destin). Nous allons attirer à nous des personnes et des situations qui vont venir conforter l’image que nous avons de nous-mêmes. Cela se constate régulièrement, lorsqu’après quelques années de vie et un peu de recul, nous réalisons que ce sont toujours les mêmes situations qui se répètent, les mêmes problèmes qui surgissent, le même genre de personnes que nous croisons sur notre route. On dit alors dans le langage populaire que la poisse attire la poisse. Et le langage populaire ne croit pas si bien dire ! En fait, ce n’est pas la poisse qui attire la poisse. C’est notre émanation énergétique, ce que nous pensons de nous, ce que nous croyons de nous, nos joies, nos blessures, en fait tout ce qui en résulte comme vision de nous-mêmes. C’est tout cela qui attire les êtres et les situations que nous vivons et que nous répétons, à souhait, malgré nous… et qui ne relèvent pas du hasard. Ce qui explique qu’il soit si difficile de changer les situations lorsque les prises de conscience de ces répétitions sont uniquement intellectuelles. Le comprendre Intellectuellement, ça ne suffit pas. Mais c’est la première étape.

Si maintenant, je transpose cette vision du monde à travers le prisme énergétique dont nous connaissons actuellement la réalité grâce à la science. Nous constatons que le Christ, dans sa parabole, ne parle peut-être pas forcément d’injustice mais pourrait parler d’énergie.

Il pourrait ainsi confirmer que l’on reçoit ce que l’on est à l’intérieur de nous. Comme Albert Einstein dans sa citation.
Nous attirons à nous notre réalité, ce que nous sommes, donc notre énergie. Lorsque l’on se ressent faible et indigne d’être aimé, on attire souvent des personnes et des situations qui vont venir conforter notre croyance. Car cette croyance émane de tout notre être. Elle émane de nous par une manière de parler, de bouger, de respirer, d’entrer dans une pièce, de vivre etc…

Une personne qui se ressent pauvre, va attirer la pauvreté. Elle aura un comportement général qui renforcera cette vision d’elle-même. Tout, à « l’extérieur », que ce soit les êtres et les situations, lui renverra cette même image « appauvrie » d’elle-même. Elle sortira rarement de cet état. Au contraire, elle va vivre souvent de plus en plus dans la précarité. Et cette précarité, n’est pas forcément et uniquement une question pécuniaire, bien entendu.

Une personne qui se ressent riche, attire la richesse. Elle a tout ce qu’il lui faut, et pourtant on lui fait encore des cadeaux, on lui offre la voiture de fonction et les repas au restaurant… Même si elle n’en a nullement besoin, elle attire à elle l’abondance… De nouveau, cette abondance n’est pas forcément et uniquement une abondance matérielle.

En effet, une personne peut se sentir riche de compétences, de valeur, d’amour, de sourire etc.. Riche d’une certaine force intérieure. Cette sensation de force et de richesse intérieure lui permettra de traverser les périodes de difficultés, avec foi et confiance, sans être déstabilisée. La richesse, c’est aussi cela, ce n’est pas uniquement de l’argent et des possessions matérielles. Cette sorte de richesse, est un « état intérieur » …Il ne s’achète pas. Il s’acquiert. C’est un état intérieur de confiance totale, inébranlable. Cette richesse permet de traverser toutes les épreuves, cet état de confiance « attire » toutes les solutions. Elle est peut-être ce dont le Christ nous parle lorsqu’il dit qu’il « sera donné à celui qui a ». Car il lui sera donné ce qu’il a en lui. C’est la foi en Soi et en la Vie. Qui l’a vécu, la connaît. C’est une source de joie et de paix impressionnante. Elle est une attitude à la vie et une énergie qui se dégage de Soi.

Tout ceci n’est qu’une question d’émanation, de perception de Soi, de confiance en Soi, de conscience de Soi. C’est une question vibratoire. Le comprendre est le premier pas pour sortir du statut de victime. C’est le début de la prise de conscience de notre pouvoir, notre pouvoir sur notre vibration énergétique. (J’ai choisi exprès cet exemple plutôt caricatural de la pauvreté et de la richesse. Cependant, ce regard peut s’adapter à toutes les situations. Avant de réfuter mes propos, je vous propose de vous arrêter quelques minutes et de prendre le temps d’observer ce qui se passe en vous, dans votre vie. Allez sonder au plus profond de vous, avec honnêteté. Ce que vous vivez, correspond-il à ce que vous voulez ou à ce que vous émanez « énergétiquement » depuis toujours ?)

Relisons ces deux citations :

"On donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a".

"Tout est énergie, et c’est là tout ce qu’il y a à comprendre dans la vie. Aligne-toi à la fréquence de la réalité que tu souhaites et cette réalité se manifestera. Il ne peut en être autrement. Ce n’est pas de la philosophie. C’est de la physique".
Albert Einstein.

Si nous sortons de la lecture théologique habituellement proposée…  Les lectures pouvant se faire à des niveaux différents. Osons interpréter cette parabole sous un autre éclairage. Le Christ pourrait nous confirmer que notre énergie, notre construction intérieure, ce dont nous sommes « remplis » intérieurement, sera déterminante pour attirer à nous ce que nous vivons.

Albert Einstein, nous le confirme 2000 ans plus tard
. Notre énergie, donc tout notre être, ce que nous sommes, au plus profond de nous, va être responsable de ce que nous attirons à nous, de tout ce que nous vivons. C’est de la physique.

2000 ans avant Albert Einstein, le Christ avait-il déjà ces connaissances empiriques ?

Je le crois profondément. L’essentiel n’est pas de savoir qui a tort ou raison dans l’interprétation entre une lecture théologique et une lecture énergétique. Selon moi, l’essentiel est de reconnaître que, quelle que soit la grille de lecture choisie, on ne peut que reconnaître l’immense Sagesse et Connaissance de ce grand Maître spirituel qu’est le Christ… Et une certaine similitude entre ces deux Êtres que tout semble séparer !

Nous pourrions ainsi développer et nous demander, dans le même ordre d’idées, pourquoi certaines personnes attirent certaines maladies. Pourquoi certains corps ont un système immunitaire peu performant, pourquoi leur système lymphatique et leur ganglions lymphatiques n’arrivent pas à les défendre. Le système immunitaire fragile, viendrait-il parler d’une difficulté à se défendre, également dans la vie ? Dans ce cas, renforcer notre système immunitaire en prenant des médicaments et des plantes ou en faisant du drainage lymphatique suffiront-ils ? Je ne le crois pas.  Si nous suivons ce cheminement de pensées, il serait intéressant d’aller dans notre histoire personnelle et de modifier notre regard sur notre capacité à faire face à l’imprévu, sur notre capacité à nous défendre pour sortir de la peur et aller vers la confiance en Soi, vers la foi en Soi… Un autre chapitre s’ouvre ici.

Pour conclure, j’espère vous avoir ouvert des portes d’espoir. Des portes de prises de conscience pour sortir du statut de victime, pour vous donner envie de vivre la vie comme une grande aventure, dans laquelle vous êtes l’héroïne et le héros. Il ne tient qu’à vous de jouer le premier rôle et d’être la vedette. Toutes les thérapies, lorsqu’elles sont menées avec subtilité, ont pour but de vous accompagner et vous aider à vous prendre vous-même par la main, pour reprendre le rôle vedette. Ne vous y méprenez pas, ce n’est pas pour changer « qui vous êtes », mais pour vous accompagner à changer le regard que vous avez sur vous.

Ce regard que vous avez sur vous, c’est votre manière de vous présenter au Monde,
il dit tout de vous et il vous fait vivre toutes les situations que vous traversez. Et quand rien ne peut changer ? Quand le destin a tracé un chemin, alors cette Conscience de Soi permet d’accéder à un état d’apaisement qui s’appelle l’acceptation. Acceptation et non Résignation. S’ouvre ici, un autre chapitre !
Un avant-gardiste est né 2000 ans avant Einstein. Vous aurez compris en lisant la parabole que je parle du Christ. Quand deux mondes que tout semble séparer se rejoignent… Quel lien existe-t-il entre les deux ? Ce lien me saute aux yeux et je me réjouis de vous en parler.
Un avant-gardiste est né 2000 ans avant Einstein. Vous aurez compris en lisant la parabole que je parle du Christ. Quand deux mondes que tout semble séparer se rejoignent… Quel lien existe-t-il entre les deux ? Ce lien me saute aux yeux et je me réjouis de vous en parler.

Cet article fait parti de la Collection :

Découvrir la Collection

© Alice Duruz - 2020

© Alice Duruz - 2020

Médias associés à l'Article

Commentaires

Pour laisser un commentaire, ce n'est pas bien compliqué... Trois possibilités s'offrent à vous :

  1. Identifiez-vous soit au moyen de l'un de vos comptes Disqus, Facebook, Twitter ou Google en cliquant sur le logo correspondant ;
  2. Créez votre compte Disqus en indiquant simplement votre nom, courriel et mot de passe sous "Ou inscrivez-vous sous Disqus" ;
  3. Enfin, si aucune de ces solutions ne vous convient, laissez un commentaire en tant qu'invité. Pour ce faire, rédiger votre commentaire et sous "Ou inscrivez-vous sous Disqus", cochez la case "Je préfère publier en tant qu'invité" et indiquez ensuite votre nom et votre courriel.

L'Institut Aurovida se réjouit de vous lire !

Bonne lecture à toutes et à tous.

Découvrez aussi...

Friedrich Nietzsche – Être créateur et libre !

Institut Aurovida - Blog - Friedrich Nietzsche – Être créateur et libre !
8/11/2019
Les Citations
Cette citation invite à la plus grande des libertés et la plus difficile peut-être ! Difficile de se dire que tout est dans nos mains. Comme l’artiste qui, d’un morceau de glaise, va façonner une sculpture. Il faut être artiste, écrivain, philosophe pour lancer une telle invitation ! Et si nous allions à sa rencontre ?
« Tu dois devenir l’homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même »
Friedrich Nietzsche
Lire la suite de l'ArticleDécouvrir la Collection

Albert Einstein - Tout est énergie...

Institut Aurovida - Blog - Albert Einstein - Tout est énergie...
Albert Einstein nous parle d’énergie, et comme tout est relié, j’ai trouvé fantastique de rebondir et de voir comment cette pensée pouvait être comprise et interprétée. Car le plus intéressant dans les idées émises, ce ne sont pas les idées elles-mêmes, mais l’envie de communiquer qu’elles suscitent.
"Tout est énergie, et c’est là tout ce qu’il y a à comprendre dans la vie. Aligne-toi à la fréquence de la réalité que tu souhaites et cette réalité se manifestera. Il ne peut en être autrement. Ce n’est pas de la philosophie. C’est de la physique".
Albert Einstein
Lire la suite de l'ArticleDécouvrir la Collection

Oscar Wilde - Un feu d'artifice

Institut Aurovida - Blog - Oscar Wilde - Un feu d'artifice
20/12/2019
Les Citations
3 mots se côtoient et c’est le mariage des impossibles. Pas question de chercher à les drainer pour les éliminer, bien au contraire ! Oscar Wilde par son association improbable nous stimule et nous incite à sortir de notre zone de confort. 3 mots pour aller vers le respect de soi et des autres.
« J’ai les goûts les plus simples du monde, je me contente du meilleur »
Oscar Wilde
Lire la suite de l'ArticleDécouvrir la Collection
Créé par
Kayaleh | Communication Globale - Agence spécialisée dans la Communication et le Marketing Digital